Strava et la législation européenne sur les services numériques

La législation des services numériques (DSA) de l'Union Européenne est un ensemble de conditions nécessaires visant à encadrer des services en ligne, en particulier pour tout ce qui est contenu et transparence. Ses objectifs :

    • Mieux protéger les consommateurs et leurs droits fondamentaux en ligne
    • Mettre en place un cadre solide pour la transparence des plateformes en ligne et clair en ce qui concerne leur responsabilité
    • Favoriser l’innovation, la croissance et la compétitivité au sein du marché unique

Strava soutient les objectifs du règlement DSA en matière de protection des consommateurs et de leurs droits fondamentaux, ainsi qu'au niveau de la transparence et des responsabilités clairement définies. Nous sommes prêts à respecter les règles conformément à ces objectifs et à nos engagements envers nos utilisateurs.

Pour les plateformes en ligne qui comptent plus de 45 millions de "destinataires actifs mensuels en moyenne" au sein de l'Union Européenne, la DSA établit des règles plus strictes en matière d'obligation de diligence.

Pour déterminer quelles plateformes sont sujettes à un règlement renforcé, la DSA a mis en place une méthodologie pour calculer ce nombre moyen de destinataires actifs mensuels dans l'Union Européenne.

Avec cette méthodologie, Strava confirme que son nombre moyen de destinataires Européens actifs mensuels reste bien en-dessous du seuil des 45 millions.

Nous veillerons à contrôler et mettre à jour ce nombre tous les six mois conformément au règlement DSA.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 2 sur 3

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.