Comment la distance est calculée

La distance est une donnée d'entraînement essentielle. Il est important de pouvoir s'y fier en toute confiance. Il existe plusieurs façons de recueillir des données de distance lors de l'enregistrement d'une activité GPS.

Comment Strava mesure et affiche la distance

Lorsqu'un fichier GPS est téléchargé, Strava prend les données de distance enregistrées dans le fichier et les analyse sous forme de flux pour calculer la distance totale, la vitesse moyenne et la vitesse maximale. Selon la méthode utilisée pour enregistrer la distance (voir explications ci-dessous), cette donnée s'inscrira dans un flux global de données de distance qui sera repris sur Strava. En conditions normales, les mesures de distance ou de vitesse entre Strava et un compteur GPS devraient présentées de légères différences, principalement à cause de la façon de traiter les données - alors que Strava traite et analyse les données d'un fichier de manière indépendante, la plupart des compteurs GPS le font directement eux-mêmes.

Sur Strava, toute distance effectuée contribue à vos totaux de distance globale, que ce soit dans votre Calendrier d'entraînement, dans l'histogramme de votre page Profil ou dans vos statistiques globales et annuelles visibles depuis votre barre 'Profil' latérale. De plus, les données de distance servent à déterminer votre vitesse moyenne, cette dernière étant calculée en fonction de la distance et de la durée de déplacement totale effectuées. Sachez aussi que la distance n'entre pas en considération dans les segments. Les temps sur segments se calculent au moment où vous franchissez les points de départ et d'arrivée des segments. Par conséquent, la distance est plutôt un indicateur statistique personnel, hormis lorsque Strava lance des challenges de distance – comme ses challenges mensuels – et dans ce cas cette donnée devient en élément de compétition.

Méthodes de calcul de la distance

Il y a deux façons principales de calculer la distance pour la plupart des sports : la distance selon la vitesse au sol et la distance calculée par GPS. La vitesse au sol mesurera votre vitesse tout au long de la surface parcourue (en comptant les rotations d'une roue), et la distance calculée par GPS "reliera les points" de vos différents points de localisation GPS et procédera à une triangulation des coordonnées. Chaque méthode de collecte de données peut entraîner quelques imprécisions.

  • À partir d'un compteur GPS : les applis mobiles Strava et de nombreux compteurs GPS calculeront votre distance en "temps réel" lors de l'enregistrement d'activité basé sur des données GPS.
    • Avantages : le calcul spécifique pour obtenir la distance totale – en mètres – est souvent précis du fait qu'il parvient à rassembler et traiter en masse toutes les données de distance présentes dans un fichier.
    • Inconvénients : l'aspect complexe de ce calcul en "temps réel" peut provoquer par moments un gel de points de localisation, où aucune distance n'est enregistrée depuis le point précédent, ce qui peut engendrer ensuite des erreurs de calcul pour certaines fonctionnalités Strava comme 'Estimation des meilleurs efforts' en course à pied. Du fait qu'il s'agit d'une distance calculée par GPS, une partie plane est supposée entre ces points dits "gelés", et la vitesse en fonction de la nature du terrain n'est pas prise en compte. Des lignes droites sont alors interprétées par défaut pour relier ces points GPS à la place de lignes en cohérence avec un itinéraire, soit autant de distances perdues. Cette méthode de calcul ne prend ainsi pas en compte les variations de terrain entre ces points GPS problématiques et peut s'avérer encore plus imprécise lorsque les fonctions d'économie de batterie sont activées.
  • À partir d'une activité GPS retravaillée par Strava : après que les données GPS aient été enregistrées et téléchargées sur Strava, la plateforme les intègre dans un processus de traitement global de données. Un calcul s'opère alors sur les coordonnées GPS pour obtenir la distance. C'est de cette manière que Strava peut déterminer la distance de tous fichiers d'activité téléchargés qui seraient dépourvus de ce type de données. Vous pouvez utiliser cette méthode si vous pensez qu'il y a une erreur sur la distance enregistrée par votre compteur (voir ci-après comment corriger la distance)
    • Avantages : le calcul de la distance après téléchargement de l'activité GPS peut résoudre les problèmes comme le gel des points de localisation (voir ci-dessus) et générer ainsi un lissage des données de distance plus cohérent et précis que celui d'origine issu du compteur GPS.
    • Inconvénients : Une partie plane est supposée entre des points de localisation (GPS) qui se sont bloqués, sans que soit prise en compte la vitesse dépendant normalement de la nature du terrain (topographie). Comme la méthode de calcul précédente, des lignes droites relient par défaut ces points GPS.
  • À partir d'un capteur de vitesse/cadence Garmin GSC-10 : la distance selon la vitesse au sol est mesurée en comptant le nombre de tours de roue multiplié par la circonférence de la roue.
    • Avantages : un capteur pour roue peut déterminer la vitesse sur pente et le pourcentage supplémentaire de distance accumulée avec les changements d'altitude (dénivelés). Ces données sont particulièrement significatives pour celles et ceux qui font beaucoup de montagne par exemple.
    • Inconvénients : parmi les problèmes courants rencontrés avec un capteur pour roue de vélo, il y a celui de la taille des roues qui peut être différente d'un vélo à l'autre et pour lesquelles les capteurs ne sont pas toujours bien configurés. Par conséquent, c'est souvent une taille de roue par défaut qui est retenue et vient s'ajouter aux éventuelles erreurs de calcul issus de problèmes GPS ou de l'aimant qui n'a pas compté chaque tour de roue.

Correction de la distance

Si vous pensez qu'il y a une erreur sur la distance enregistrée par votre compteur, vous pouvez la réajuster en utilisant une option Strava une fois votre activité téléchargée sur la plateforme. Cliquez sur l'icône ellipse (trois points) dans le menu latéral à gauche sur la page d'activité, puis sélectionnez "Corriger la distance". Cette action peut améliorer la qualité des données téléchargées en gommant les anomalies GPS tels des points de localisation peu précis ou des données qui paraissent sans rapport avec le fichier. Si vous changez d'avis, cliquez à nouveau sur l'option pour revenir à la distance originale.

Hiérarchie des données d'un compteur Garmin lorsque plusieurs sources de données de distance cohabitent

Que se passe-t-il si vous avez un moyeu PowerTap ou un capteur de vitesse/cadence Garmin GSC-10 ou les deux ? Lorsqu'un compteur Garmin Edge capte plusieurs sources d'une même information, il calcule puis sélectionne celle qu'il considère la plus fiable.

  • Si vous avez un moyeu PowerTap connecté à votre compteur Garmin, ce dernier fera passer les données de vitesse du PowerTap en priorité.
  • Si vous avez un capteur de vitesse/cadence Garmin GSC-10, le compteur Garmin prendra en considération les données du capteur plutôt que les données de distance obtenues par GPS.
  • Si vous ne possédez aucun de ces équipements, le compteur Garmin calculera la distance en fonction de ses propres données GPS.

Le principe essentiel est que les données de distance de l'une ou l'autre de ces sources soient intégrées naturellement dans le fichier enregistré. Dans certains cas, la vitesse en MPH (miles per hour) est également incorporée en tant qu'extension. Quoi qu'il en soit, chaque fichier généré par Garmin possède un flux de données de distance traité en mètres cumulés et qui sert à déterminer la distance totale et la vitesse (maximale et moyenne)

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 159 sur 242

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.