Optimisation de la création de segments : comment créer de bons segments

Il existe certaines règles à suivre lors de la création de segments qui peuvent minimiser les faux positifs, les correspondances manquantes et inexactes, etc. 

Commencer

Zoomer !  Plus vous pouvez voir les données avec lesquelles vous travaillez, meilleur sera le résultat final.  Passez des Cartes de terrain (en haut à droite de votre affichage cartographique) aux cartes Standard ou Satellite pour vous permettre de zoomer davantage.  Gardez à l'esprit que lorsque vous êtes sur la page de création de segments, les boutons « Déplacer le point de départ / d'arrivée » sont dynamiques ; lorsque vous avez effectué un zoom arrière, ils déplaceront les extrémités de votre segment par incréments importants - lorsque vous zoomez, ils effectuent des ajustements plus fins. 

Segments très courts

Les segments qui sont très courts (par exemple, les sprints qui durent moins de 30 secondes) seront bien plus susceptibles aux erreurs de correspondance que les segments plus longs.  Il y a deux facteurs très limitant pour des segments comme cela.

Le premier est le taux d'échantillonnage de votre dispositif GPS, certains appareils n'enregistrent qu'un point GPS toutes les 5 à 10 secondes, ce qui signifie que la marge d'erreur de votre correspondance de segment représente un pourcentage très élevé du temps total du segment, puisque le segment est si court.  Dans l'exemple ci-dessous, vous pouvez voir qu'il n'y a pas de point GPS qui tombe exactement sur les points de départ et d'arrivée pour le segment, et que le segment tout entier est composé de seulement quatre points GPS

Strava_Segment___Last_push.jpg Strava___Explore___Visualize-4-2.jpg

De plus, puisque le segment est si court - en termes de distance cette fois-ci - les points de départ et d'arrivée seront très proches l'un de l'autre.  Une certaine indulgence est nécessaire dans notre système de correspondance de segment pour tenir compte des inexactitudes dans les données GPS, et il est possible que les points de départ et d'arrivée d'un segment très court puissent tous deux tomber dans la zone ‹ tampon › destinée à permettre la légère dérive GPS.  Cela peut amener notre système à correspondre le segment lorsqu'il n'y a pratiquement aucun chevauchement entre le segment et le trajet.

Strava_Segment___Buildings_to_Play_Structure.jpg Strava___Explore___Visualize-3-1.jpg

Segments avec des points de départ ou d'arrivée incorrects

Les segments créés avec des points de départ dans des positions moins qu'idéales peuvent également être très problématiques.  Par exemple, si vous créez votre segment de telle sorte qu'il commence trop tôt, certains utilisateurs peuvent rencontrer des difficultés pour faire correspondre ce segment ; voir ci-dessous à gauche pour un exemple illustré de cela.

Strava_Segment___bad_start_point_example-1.jpg Strava_Segment___KOA_to_Hualalai.jpg

De plus, si vous placez votre point de départ de segment trop près d'une intersection, vous risquez d'obtenir des temps de segments inexacts.  La raison en est que s'il y a un panneau d'arrêt ou une autre réglementation de la circulation pour l'intersection où commence le segment, les utilisateurs peuvent déclencher le départ de leur correspondance de segment avant d'arrêter, ce qui signifie que le temps pendant lequel ils étaient arrêtés à l'intersection sera inclus dans leur temps pour le segment. Voir ci-dessus à droite pour un exemple de cela.

L'inverse de ces deux exemples est également vrai ; placer le point d'arrivée de votre segment trop près d'une intersection peut entraîner l'inclusion du temps à l'arrêt dans l'effort sur un segment.  Cela est très commun au sommet des montées. Lorsqu'un segment prend fin trop près d'une intersection, les utilisateurs s'arrêtent souvent pour se reposer après avoir donné le meilleur d'eux-mêmes dans la montée, ce qui fait que leur temps de repos est compté dans leur temps de segment.  De même, si vous placez votre point de départ de segment après une intersection, certains utilisateurs peuvent ne pas correspondre du tout, s'ils ne prennent pas la même direction que le segment.

Virages en lacets

Les segments qui commencent ou prennent fin dans un virage en lacet peuvent provoquer des correspondances incorrectes.  Parce que notre système permet une petite marge d'erreur pour tenir compte de la dérive GPS, il est possible que vous puissiez déclencher le départ ou l'arrivée d'un segment avant ou après que vous l'auriez réellement dû - si la route ou le sentier prend un virage très serré et s'éloigne de, puis revient près de la vraie point d'arrivée.  Nous travaillons dur à améliorer cette situation et espérons pouvoir mieux gérer ces segments à l'avenir.  En attendant, la meilleure façon d'augmenter vos chances d'obtenir une bonne correspondance avec des segments comme celui figurant ci-dessous est d'étendre le segment aussi loin que possible de sa propre ‹ queue › (tout en se conformant aux autres directives discutées sur cette page).

Strava___Explore___Visualize-5-1.jpg

Sentiers parallèles aux routes

Parce que notre système permet une petite marge d'erreur pour tenir compte de la dérive GPS, si un segment de sentier est parallèle à un segment de route et que les deux sont assez rapprochés, il ne sera peut-être pas possible pour Strava de fournir des résultats mutuellement exclusifs.  Cela signifie que les athlètes qui font du vélo ou courent sur la route peuvent correspondre (et obtenir des temps irréalistes) sur le segment du sentier, et vice versa.  Malheureusement, si les deux trajets sont suffisamment rapprochés pour que cela soit un problème, la seule façon d'améliorer vos chances d'obtenir des correspondances précises est de déplacer les extrémités du segment plus loin.

Strava___Explore___Visualize-6.jpg

Segments très longs

Les segments plus longs sont généralement plus précis que les segments plus courts - mais dans une certaine mesure seulement.  Si vous complétez un segment de 30 milles de long mais que vous effectuez même une très petite déviation par rapport à l'itinéraire du segment, vous ne pourrez pas faire correspondre le segment.  Même si une différence d'un bloc peut avoir peu d'effet sur votre temps pour le segment, tout écart par rapport à l'itinéraire du segment l'empêchera de correspondre à votre activité.  Voir ci-dessous pour un exemple de cela.

Strava___Explore___Visualize-7.jpg Strava_-_Explore_-_Visualize-1_2.jpg

Segments très complexes

Certains segments sont si complexes - composés de tellement de tours et détours - que nous sommes incapables de donner des résultats entièrement exactes.  Cela est parfois évident sur les pistes de cyclocross, les réseaux de sentiers compactes, etc.  Cela est exacerbé par le fait que l'on retrouve le plus souvent des segments comme cela hors route - avec la couverture végétale affectant négativement fréquemment la qualité du segment et du signal GPS de l'activité.  Encore une fois, il n'y a malheureusement pas de vraie solution à ce problème, autre que d'utiliser les meilleures données GPS disponibles, et tant que possible, suivre les autres instructions décrites ici.

Strava_Segment___CCCX_1_Lap.jpg

Tunnels

Chaque fois que votre parcours vous emmène à travers un long tunnel - comme c'est souvent le cas dans les régions montagneuses - votre signal GPS sera perdu, et il est très probable que la distance parcourue sans signal GPS sera assez longue pour déclencher notre ‹ Seuil d'écart. ›  Cela signifie que les segments comprenant des tunnels ne produiront probablement pas de correspondances précises pour vos activités.  Malheureusement, il n'y a pas de très bonne solution pour cela - la meilleure solution est simplement d'éviter de créer des segments comprenant des tunnels de plus de 500 mètres de long.

Strava_Segment___Puerto_Ventana__desde_Teverga_.jpg

Autres choses à se rappeler

Utilisez des données de bonne qualité.

Les données GPS de qualité sont essentielles à la reconnaissance précise de segments.  Puisque nous utilisons les données GPS de votre activité pour créer des segments, il est crucial que les segments soient créés à partir d'activités comprenant des données GPS de haute qualité - et que, dans la mesure du possible, elles soient enregistrées sur un dispositif GPS de haute qualité.  Tous les dispositifs GPS ne sont pas créés égaux, mais même pour les appareils les plus précis, les arbres, les hauts bâtiments et même les nuages peuvent avoir des effets dévastateurs sur le signal GPS.  Regardez attentivement votre activité avant de la choisir comme la base à partir de laquelle vous créez votre segment. Si les données GPS semblent zigzaguer ou ne suivent pas votre itinéraire de près, essayez d'utiliser une autre activité.

Problèmes de synchronisation

Les intervalles d'enregistrement varient d'un appareil à l'autre - par exemple, l'application mobile Strava enregistre toutes les secondes tandis que les appareils Garmin utilisent soit des intervalles d'une seconde soit un enregistrement intelligent qui dispose d'un intervalle d'enregistrement varié. La correspondance de segments fonctionne de la même manière sur chaque fichier de données GPS, mais en fonction de l'intervalle d'enregistrement du dispositif, peut donner des résultats différents. La correspondance de segment utilise les points GPS dans les données les plus proches des points de départ et d'arrivée du segment, et comme cela peut varier avec chaque activité, la synchronisation sur un segment peut varier légèrement à cause de cela. À l'heure actuelle, nous n'interpolons ni extrapolons les données GPS pour normaliser les positions de départ et d'arrivée exactes du segment. 

Y a-t-il des duplicatas ?

Vérifiez si le segment existe déjà. Après avoir spécifié un point de départ et d'arrivée et cliqué sur « Suivant », vous pourrez voir une liste de segments similaires. Examinez-les pour voir si le nouveau segment que vous proposez est vraiment nouveau. Parfois, le segment existe, mais des données de localisation de mauvaise qualité empêchent Strava de les faire correspondre. Dans ces cas, consultez « Problèmes de correspondance de segment » pour obtenir des instructions sur ce qu'il faut faire.  Gardez à l'esprit que si l'on trouve un segment similaire à celui que vous créez, sélectionner pour « Utiliser » ce segment ne l'ajoutera pas automatiquement à votre activité.

Pour plus d'informations sur la Création de segments, voir ici.

Sentiers hors route ré-acheminés

Si vous tentez de créer un segment pour tenir compte d'un sentier hors route qui a été ré-acheminé en réponse à des changements environnementaux, il n'y a malheureusement pas moyen d'empêcher les utilisateurs de l'ancienne « version » du sentier de correspondre à la nouvelle - ou vice versa - en supposant que les deux sentiers soient assez similaires pour correspondre quel que soit l'itinéraire suivi.  La meilleure option consiste à filtrer les résultats des segments par < Ce Mois-ci >, < Cette Année >, etc.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 43 sur 42
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.